Protégrer sa famille avec une complémentaire santé

Les prestations de sécurité sociale représentaient plus de 75 % des dépenses totales de soins de santé et de produits de base. Pour compléter les prestations des régimes obligatoires d’assurance maladie, les entreprises proposent des contrats d’assurance maladie complémentaire. Le système de remboursement des frais médicaux fait intervenir plusieurs intervenants.

Choisir le contrat individuel ou collectif ?

La complémentaire santé peut être souscrite séparément, ou vous pouvez vous adresser directement à la compagnie d’assurance santé, à la mutuelle ou à la banque, ou encore signer un contrat collectif via l’employeur ou l’association professionnelle. Depuis quelques années, tous les salariés, quelle que soit la taille de leur entreprise, bénéficient d’une complémentaire santé collective. L’assurance santé mise en place par l’entreprise contient une garantie minimale. Ainsi, les salariés peuvent bénéficier du montant du ticket modérateur, dont une partie est remboursée par la Sécurité sociale sur la base du taux normal et laissée à la charge de l’assuré pour les conseils, le comportement et les prestations remboursables. Sauf pour les maladies.

Connaître la garantie des dépenses de soins et de biens médicaux !

La nature des dépenses de soins et de biens médicaux de l’assurance complémentaire santé varie selon les contrats. En général, elle prend en charge : les frais d’hospitalisation médicale ou chirurgicale, les frais comportementaux et chirurgicaux ; les frais d’hospitalisation journalière et parfois les suppléments en division privée ; les consultations et visites de médecins généralistes ou d’experts ; les frais d’hospitalisation médicale ou chirurgicale, les frais comportementaux et chirurgicaux ; ainsi que le comportement courant de la pratique médicale et le comportement de l’assistance médicale ; le comportement en électroradiologie, neuropsychiatrie, obstétrique. Et les frais d’optique à savoir : les montures, les lunettes et les verres ; les frais de soins et de prothèses dentaires ; les frais d’orthopédie et de prothèses. Les personnes qui souscrivent un contrat d’assurance santé pendant la période de démarchage ou sur leur lieu de travail bénéficient d’un délai de franchise de 14 jours à compter de la date de conclusion du contrat

Souscription à une assurance complémentaire santé !

La formation du contrat d’assurance complémentaire santé intervient lors de l’échange de la convention. Il est formé par le seul accord entre les deux parties, même s’il s’agit d’un accord oral. Le contrat peut donc être signé par téléphone. Si le contrat est résilié pendant la période de vente à distance, par exemple par téléphone, l’assuré dispose d’un délai de renonciation de 14 jours, qu’il peut utiliser sans donner de raisons ni encourir d’amende.